Depuis la fin de mes études de biologie à l’Université de Lausanne, je travaille en tant que biologiste de la faune sauvage en Valais. Une passion qui se traduit quotidiennement par l’accompagnement de divers projets, dans lesquels la notion d’équilibre entre développement d’activités humaines et conservation de la Nature est fondamentale.
Si cette admiration pour la Nature s’est d’abord exprimée par un besoin de la comprendre, puis de la protéger, elle s’est ensuite manifestée par une envie de la partager. Partager sa diversité, sa complexité, sa fragilité. A travers le regard de grands photographes animaliers, l’image s’est alors vite imposée comme un support évident et me correspondant.